don-de-sang-au-maroc-donnees-alarmantes-et-risque-depuisement-des-reserves-en-poches-de-sang

Don de sang au Maroc : données alarmantes et risque d’épuisement des réserves en poches de sang

Le Maroc avait célébré comme chaque année, la journée Nationale des Donneurs de sang, le slogan de la campagne avait été « Le don de sang est la responsabilité de tous ». Le but était alors de sensibiliser aux besoins de sang et de produits sanguins sécurisés et de remercier les donneurs de sang volontaires de leurs dons qui contribuent à sauver des vies.

Le Centre National de Transfusion sanguine et d’hématologie (CNTSH) avait noté à cette occasion, que le Maroc a besoin quotidiennement de 1.000 dons par jour pour pouvoir satisfaire les besoins des malades en poches de sang mais que dans le contexte actuel, seuls quelques 500 dons sont effectués par jour. Cette pénurie de sang est essentiellement due au fait de l’abstention des donneurs à cause des mesures restrictives imposées par la pandémie du coronavirus.

En ce début janvier 2021, la situation devient encore plus alarmante car très peu de gens affluent aux centres de transfusion sanguine, qui bataillent au jour le jour pour s’approvisionner de cette denrée vitale.

C’est ce qu’à fait savoir Al Ahdath Al Maghribia dans son édition de ce vendredi 15 janvier, s’intéressant aux conclusions de la mission exploratoire menée par des députés de la commission des secteurs sociaux au sein de la première chambre. Cette dernière a, en effet, livré le 13 janvier, un rapport inquiétant sur le sujet.

Elle a en effet, alerté sur le risque d’épuisement de ces stocks de poches de sang dans plusieurs grandes villes du royaume. Elle a aussi invité en urgence à mettre tous les moyens humains et logistiques à la disposition des centres de transfusion sanguine et de poser une stratégie de suivi et de contrôle permanent des réserves en poches de sang.

Sources : lematin.ma  fr.le360.ma et Al Ahdath Almaghribia (version arabe)

Mag Février