senourir

Se nourrir en pleine conscience

Nada Dioury, yogi depuis 7 ans et professeure de la pratique méditative s’est alliée avec Bouchra Benchekroun, médecin nutritionniste spécialisée en psycho-nutrition. L’objectif : Transmettre le lien étroit qu’entretient l’esprit avec le corps dans des ateliers qui commenceront dès le 4 Avril sous le thème « Nourrir son corps, c’est nourrir son esprit ». Dans l’approche du mois de Ramadan, les spécialistes mettent à profit leur expertise pour enseigner une alimentation sous le signe du zen.

1- QUEL LIEN ENTRE LE YOGA ET LA NUTRITION ?

Bouchra Benchekroun et Nada Dioury : Cela s’appelle l’alimentation en pleine Conscience. Se nourrir est un acte sacré et la méditation est la nourriture de l’esprit. Le yoga est de la méditation à part entière. Méditer, c’est unir son corps à son âme et avoir pleine conscience de son corps, de son âme et de leurs besoins. Cela aide à acquérir une relation plus sereine avec son corps et son alimentation car on observe ce que l’on mange, on a conscience du goût, de l’odeur, de la couleur et de la texture …et de nos réels besoins. C’est une vraie connexion à ses sens; une vraie union entre le corps et l’esprit.

2- QUELLE EST LA DIFFÉRENCE ENTRE NUTRITION ET PSYCHONUTRITION ?

Bouchra Benchekroun : La nutrition est la science qui étudie le rapport entre l’alimentation et la santé pour assurer le bon fonctionnement de l’organisme. Alors que la psycho-nutrition est la science qui étudie la relation entre le cerveau et la nourriture, une relation aujourd’hui perturbée dans une société de surconsommation et un mode de vie loin de la santé. L’aliment a une charge émotionnelle qui peut influer sur nos comportements. Que nous soyons en colère, frustrés ou dans la joie, notre appétit oscille. C’est pourquoi la psycho-nutrition aide à changer les comportements alimentaires erronés pour avoir un résultat à long-terme .

3- CONCRÈTEMENT, COMMENT ENTRAÎNER SON MENTAL À MIEUX SE NOURRIR ET NE PLUS CÉDER AUX COMPULSIONS ?

Nada Dioury : La principale cause de nos compulsions alimentaires est psychologique, donc souvent en lien avec les émotions. Le yoga permet de prendre conscience de son corps et de se réconcilier avec lui. Comme dit précédemment, le yoga c’est également méditer et être en pleine Conscience. Entraîner son mental à ne plus céder aux compulsions revient à renouer le lien entre le mental et le corps. Et la seule manière pour le faire, c’est le souffle appelé « prana » en yoga , « nafs » en arabe.

La respiration est un exercice à part entière, elle est cruciale dans notre équilibre corps-esprit, elle nous inscrit dans le moment présent. Elle vient nous apporter un équilibre mental qui nous permet de discerner notre réel besoin et de savoir si celui-ci est compulsif ou vital. S’exercer à la respiration pendant 10 minutes nous ramène à l’instant présent , le « hadra » , hors des perturbations mentales causées par nos jugements, peurs, anxiété, ou autres émotions qui viennent rompre notre rapport au corps.

4-FAUT-IL DÉTOXIFIER L’ESPRIT ET LE CORPS ?

Bouchra Benchekroun et Nada Dioury : Le corps comme le mental a besoin de nettoyage pour rester performant dans le même esprit que l’on prend un bain ou une douche. Ils doivent se libérer des impuretés et des toxines bactériennes ou
émotionnelles. Et pour cela , il n’y a rien de mieux pour le corps que de soigner le foie et le microbiote intestinal, choisir une eau pure , une alimentation saine et équilibrée, cuisiner allégé, prendre des tisanes détox, éloigner au maximum l’écart entre les repas et surtout faire des jeûnes. La détox de l’esprit est aussi fondamentale car le nettoyage ( cleaning ) rend notre conscience limpide. La méditation sur le coeur heartfulness est un moyen efficace pour chasser les mémoires négatives, les rancoeurs refoulées et toutes les impuretés de la journée tout comme le yoga qui, en plus, entretient l’équilibre et la souplesse du corps.

5- COMMENT BIEN VIVRE LE JEÛNE DU RAMADAN ?

Bouchra Benchekroun et Nada Dioury : Le Ramadan est un mois précieux pour rééquilibrer le corps et l’esprit . L’occasion idéale de changer ses mauvaises habitudes, d’adopter une bonne discipline comportementale et de fixer un objectif santé dans le plaisir et la spiritualité. Il s’agit de manger peu, mais manger « bien », en pleine conscience… et bouger ! La marche ou la randonnée tout comme le yoga, peuvent être méditatifs et bénéfiques pour le corps et l’esprit. Dans ce cadre, nous lançons une série d’ateliers yoga et nutrition corps-esprit pour réapprendre à s’alimenter, à se réconcilier avec son corps, justement à l’approche du Ramadan pour que ces bonnes habitudes restent ancrées dans les comportements futurs.

6-POUVEZ-VOUS NOUS DONNER UNE JOURNÉE OU UNE TABLE TYPE DE FTOUR ?

Bouchra Benchekroun : Il faut d’abord respecter les 3 piliers de la santé : l’éducation nutritionnelle, la gestion émotionnelle et l’hygiène de vie. J’insiste sur l’importance d’un sommeil de qualité et de beaucoup bouger dans la journée. Adopter une bonne pratique méditative est aussi fondamental. Faites 2 repas, ftour et shour, par jour : Un ftour léger et équilibré, équivalent d’un bon déjeuner, et garder un ou deux petits plaisirs gourmands en fin de repas et un Shour protéiné correspondant à l’équivalent d’un petit-déjeuner est indiqué. Il est recommandé d’éviter de trop grignoter entre les deux repas pour respecter la bonne digestion et l’assimilation des vitamines et des nutriments.

NADA DIOURY
Facebook : @yogabynada
Instagram : @yogabynada
Tél : +33 6 61 52 59 25
Mail : yogabynada@gmail.com
Site Internet : yogabynada.com

BOUCHRA BENCHEKROUN
Centre Nutrisanté Globale
Tél : 06 61 10 61 10
Facebook : @bouchrabenchekroun
Instagram : @bouchrabenchekroun