Tout sur la CAN : Les informations clés à retenir

La Coupe d’Afrique des Nations 2023, rebaptisée CAN 2024, se déroule actuellement en Côte d’Ivoire depuis le 13 janvier jusqu’au 11 février. Voici une brève présentation de cet événement important.

Les groupes

La compétition rassemble 24 nations réparties en six groupes de quatre. Après la phase de groupes, les deux premiers de chaque groupe, ainsi que les quatre meilleurs troisièmes, soit 16 équipes, accèderont aux huitièmes de finale. La compétition se poursuivra avec les quarts de finale, les demi-finales et la grande finale, totalisant ainsi 52 matchs.

Les surnoms des équipes

Chaque équipe a son surnom unique, reflétant sa force et son identité. Ces appellations ajoutent une dimension passionnante à la compétition:

Côte d’Ivoire : les Eléphants

Maroc : les Lions de l’Atlas

Guinée-Équatoriale : Nzalang Nacional (le Tonnerre national)

Guinée-Bissau : les Lycaons

Nigeria : les Super Eagles (les Super Aigles)

Cap Vert : les Requins Bleus

Egypte : les Pharaons

Ghana : les Black Stars (Etoiles noires)

Mozambique : Os Mambas (les Mambas)

Cameroun : les Lions indomptables

Gambie : les Scorpions

Guinée : le Sily national

Sénégal : Les Lions de la Teranga

Algérie : les Fennecs

Angola : As Palancas Negras (les Antilopes noires)

Burkina Faso : les Etalons

Mauritanie : les Mourabitounes

Mali : les Aigles du Mali

Namibie : Bravo Warriors (Courageux Guerriers)

Afrique du sud : les Bafana Bafana (les garçons)

Tunisie : les Aigles de Carthage

RD Congo : les Léopards

Tanzanie : Taifa stars (Etoiles du Pays), Kilimanjaro Stars (Étoiles du Kilimandjaro)

Zambie : Chipolopolos (Boulets de Cuivre)

Les stars et les récompenses

La CAN 2024 rassemble des stars africaines de renom telles que Mohamed Salah et Achraf Hakimi, aux côtés des finalistes des CAF Awards, notamment Percy Tau et Victor Osimhen, qui ajoutent de l’éclat au tournoi.

La CAF a récemment annoncé une hausse de 40 % des récompenses, offrant ainsi au pays champion une prime de 7 millions de dollars US.

Les infrastructures et l’impact économique

Le pays hôte, la Côte d’Ivoire, a consacré un budget considérable d’environ 1 milliard de dollars à la modernisation des infrastructures, y compris les routes, les stades et les hôpitaux, en préparation de la CAN 2024. Ce vaste investissement vise à créer des installations de qualité pour le tournoi.

Diffusé en direct dans 180 pays, l’événement devrait contribuer à stimuler l’économie locale et à accroître la visibilité mondiale du football africain.

Quel est votre pronostic sur le futur vainqueur de la CAN ?

You don't have permission to register