Accouchement voie basse VS césarienne

Dès que le ventre est bien rond et que le compte à rebours pour l’arrivée de bébé commence, l’angoisse liée à l’accouchement augmente. Voie basse ou césarienne, laquelle des deux est la plus adaptée ?

L’accouchement par voie basse

Les plus :

  • La méthode naturelle et la plus recommandée pour donner naissance à bébé.
  • Elle permet à la maman de participer activement à la naissance de son bébé.
  • Elle laisse le temps au nourrisson de mieux s’adapter à la vie extra-utérine et à ses poumons l’opportunité de se préparer à la première bouffée d’oxygène autonome.

Les moins :

  • Elle nécessite parfois l’utilisation de la ventouse, ce qui risque d’engendrer une déformation ou des hémorragies du crâne de bébé.
  • En cas de recours aux forceps, la mère peut avoir de graves lésions – (épisiotomie obligatoire et douloureuse) – ou même un prolapsus (descente d’organes dans la cavité pelvienne).
La césarienne :

Les plus :

  • L’alternative adéquate en cas d’accouchement VB trop risqué ou impossible (bassin étroit, bébé trop gros, en position assise ou horizontale, souffrance fœtale, chute des battements du cœur de bébé), hypertension, dilatation insuffisante du col, etc.
  • Elle permet à la maman d’assister à la naissance de son bébé en toute sérénité et sans douleurs.

Les moins :

  • Elle est assez traumatisante pour bébé dont le risque de détresse respiratoire est plus élevé que lors d’une VB.
  • La prise d’anticoagulants par la maman est obligatoire pour éviter les risques de thrombose ou d’embolie pulmonaire.
  • En cas de césariennes à répétition, risque d’adhérence de la paroi abdominale ou de certains organes, ce qui engendre une perte de sang plus importante et des douleurs plus fortes.

En tout cas, par VB ou par césarienne, la vue de votre bébé en bonne santé vous fera oublier tout ce que vous avez enduré.

Astuce de grand-mère :

À partir de votre 38ème semaine d’aménorrhée (bébé n’est plus prématuré), il est conseillé de consommer régulièrement de l’ananas naturel (pas en boîte). Ce fruit exotique contient de la bromélaïne, une enzyme qui détend le col de l’utérus et déclenche le travail.

Mag Février